Faire un mémorable voyage dans le sud-ouest de la Namibie

La Namibie regorge de marais, de canyons, de réserves d’animaux sauvages et de paysages exceptionnels. Ce dernier est à visiter absolument.

Faire un mémorable voyage dans le sud-ouest de la Namibie

La Namibie regorge de marais, de canyons, de réserves d’animaux sauvages et de paysages exceptionnels qu’elle met gracieusement à la disposition de ses visiteurs. Les circuits qui filent vers le Sud-ouest, au départ de Windhoek, mènent aux dunes qui s’inscrivent parmi les meilleurs clichés de la Namibie. Certains de ces monticules de sable atteignent 300 m de haut et se targuent d’être les plus hauts du monde. Pour les voir, les vacanciers devront se rendre au Parc national de Namib-Naukluft, une réserve de faune d’une rare grandeur en Afrique, avec une superficie totale de 49 768 km2. Cela lui vaut une quatrième place au niveau mondial. Le parc fut créé en 1907, date à laquelle l’administration coloniale allemande déclara la zone « réserve de chasse ». Ses limites actuelles furent conclues en 1978 par la fusion du Naukluft Mountain Zebra Park, du Namib Desert Park et de quelques parties de Diamond Zone 1.

Sossusvlei, une destination à part entière

Sossusvlei, une zone du parc national du Namib-Naukluft, est très connue pour ses hautes dunes de sable rouge, résultant de l’érosion de grès anciens, et qui en font une attraction majeure pour ce pays d’Afrique australe. Considéré comme un « must », le site de Sossusvlei impressionne toujours les touristes qui sont en voyage Namibie. En fait, Sossusvlei est une cuvette salée d’un lac formé par la rivière Tsauchab, elle-même née dans les montagnes du Naukluft, et ayant creusé son lit au milieu du sable du désert du Namib. Quand les précipitations se faisaient rares, les eaux dormantes de Tsauchab sont devenues un lac. Peu à peu, ce lac s’est évaporé, puis séché, jusqu’à se transformer en une cuvette recouverte d’argile, entourée de dunes hautes de 375 m. Aujourd’hui, la rivière est toujours là. Pendant la saison des pluies, elle arrive à alimenter le site de Sossusvlei, ravivant pour une durée éphémère un lac d’un bleu céleste qui se jette aux pieds des dunes. Le spectacle est merveilleux le matin au lever du soleil et le soir, pour les globe-trotters qui ne supportent pas la chaleur trop intensive. Aux pieds des dunes, « Elim », la plus petite, « Big Mama » ou « Big Daddy », les aventuriers, les yeux fermés, les écouteront attentivement chanter. En fait, ce sont les grains de sable qui égrènent une douce mélodie.

Les activités à faire à Sossusvlei

Pour que l’image de Sossusvlei reste à jamais ancrée dans leurs mémoires, les randonneurs grimperont et fouleront le sable rouge et chaud. Pendant l’escalade qui dure une heure, ils prendront le temps de souffler, faire des pauses, admirer le paysage et les dunes qui s’étendent au loin ou encore prendre des photos. La sensation de sérénité et de calme n’en sera que plus forte, au contact de la nature, du silence autour de soi et du vide. Par ailleurs, survoler les immenses dunes en ballon permettra d’avoir une vue plus lointaine, jusqu’à la côte Atlantique, où les dunes semblent s’incliner face à la mer. En montgolfière, les touristes apprécieront aussi le désert qui s’éveille aux premières lueurs de l’aube, offrant une vision plus que magnifique.