vm-liran-une-terre-de-legendes-j7_01

Passer un séjour plein de découvertes dans la capitale de l’Iran

L’une des destinations touristiques de l’Iran est la ville de Téhéran. Cette dernière se situe au nord du pays. Elle regorge de sites attractifs. Les routards peuvent profiter de leur séjour dans cette municipalité pour découvrir la Borj-e Milad. Appelé également la « tour Milad », cet édifice a une hauteur de 435 m. Elle a vu le jour en 2007. Une antenne est fixée sur son sommet.

Les activités qu’effectue cette bâtisse sont tout d’abord basées sur la télécommunication. Ensuite, elle est un centre de convention et commercial. Par la suite, il existe divers restaurants panoramiques, un showroom, une bibliothèque, un hall d’exposition et un hôtel de luxe à l’intérieur de cette construction. Par ailleurs, si les voyageurs ont conduit un véhicule de transport pour arriver à ce bâtiment, ils ont la possibilité de se garer sur le parking de 27 000 m² qui se trouve dans les alentours de ce building.

Contempler le palais du Golestan

Après avoir visité la tour Milad, les touristes peuvent continuer leur périple vers le palais du Golestan. Cet édifice se situe au cœur du centre historique de la ville de Téhéran. Il est bâti autour d’un jardin composé de plantes et de bassins.

Durant l’époque de la dynastie Pahlavi (dirigeant de l’ancien pays de l’État Impérial d’Iran) au XXe siècle, ce monument était utilisé pour des réceptions officielles comme le couronnement de Reza Shah et de Mohamad Reza Shah. Par ailleurs, les routards profiteront de leur séjour Iran avec MarcoVasco pour voir l’un des plus vieux bâtiments de cet endroit, notamment l’Emarat Badgir.

Cette bâtisse a deux vestibules et une pièce en sous-sol dotée d’un bassin. Sa chambre principale est ornée de colonnes de plâtre en forme de spirale, de vitraux et de plinthes en marbre. Des carreaux de céramiques peints couvrent le sol, tandis que le plafond est embelli de miroirs et de peintures.

Découvrir l’un des parcs de loisirs de Téhéran

Afin de satisfaire encore plus la curiosité des touristes dans la ville de Téhéran, le parc Mellat est un site idéal. Ce jardin public se trouvesur les pentes des monts Elbourz, une chaîne de montagnessituéeau nord de l’Iran. Il a été créédans les années 60 dont l’idée venait de Farah Pahlavi (la troisième et dernière femme du monarque Mohammad Reza Pahlavi).

Cet endroit est entouré par l’autoroute Niyayesh au sud-ouest et l’avenue Vali-yeAsr à l’est. Le parc abrite la locomotivenuméro 664. Cevéhicule ferroviaireétait construiten 1887 par l’atelier de Tubize en Belgique. Par ailleurs, les globe-trotters peuvent profiter de cet espace verdoyant pour se relaxer ou faire un pique-nique. Ils ont également la possibilité de louer un pédalo, c’est-à-dire un bateau à pédales, et naviguer sur le lac artificiel présent dans ce lieu.